Shinigami Wars

Rejoignez le Soul Society
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un jour nouveau

Aller en bas 
AuteurMessage
Suigintô
Game Master
Ancienne déesse
Game Master Ancienne déesse
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 43
Date d'inscription : 30/12/2007

Dossier
PV PV:
55/55  (55/55)
ES ES:
20/20  (20/20)
Technique de Kidos. Technique de Kidos.:

MessageSujet: Un jour nouveau   Dim 31 Aoû - 13:34

L'aube ne tarderait plus à poindre à l'horizon, lorsqu'une ombre déployant ses ailes majestueuses se posa sur le toit du lycée de Karakura. Vêtue d'une robe en soie noire comme en porter jadis les prêtresses, la femme étant jeune en apparence s'approcha doucement des grilles de protection. Son regard étrange scruta l'horizon. Ainsi, c'est dans cette ville que résidait les shinigamis parvenant à tenir tête aux forces obscures de l'ombre et indirectement à cette magnificence qu'était l'ancienne divinité. Suigintô observait les lumières de la ville avec amusement en se disant que les humains y vivants encore ne perdaient rien pour attendre. Que tôt ou tard, ils goûteraient au fruit que l'on ne goûte qu'une seule fois de toute son existence, un fruit tellement doux et amère pour ceux qui restent. Ce fruit n'était autre que la mort, elle-même que c'est romantique se dit en elle-même la déesse maléfique.

Une violente bourrasque fit virevolté sa longue chevelure qui ressembla pendant quelques secondes à une horde de serpents en colère. Passant la main délicatement sur son visage, Suigintô repoussa les mèches lui tombant dans les yeux en voyant que le soleil commençait à apparaitre à l'horizon. Les lumières de la ville disparurent rapidement et la vie sembla reprendre son court normal.

Des humains allaient et venaient se préparant sans doute à partir au travail ou encore à se rendre au lycée. Comment auraient-ils put savoir que celle qui était responsable du chaos dans le monde se trouvait aujourd'hui parmi eux. Les lycéens commencèrent à arriver, ils s'agglutinaient tel des mouches dans la coure de l'école, bavassant comme des pies bien trop bavardes pour l'entité représentant les forces du mal. Suigintô observa les uniformes féminin avec grande attention. Analysant le moindre détails de ces tenues. La déesse trouvait vraiment les uniformes scolaires charmant et un sourire se dessina sur son visage pourtant si doux et amical.

Les paires d'ailes disparurent comme par magie, puis la jeune femme se concentra faisant apparaitre cet uniforme gris que portait toutes les lycéennes venant en ce lieu de connaissance. Pour la tenue, c'était maintenant réglé, cependant, elle ne pouvait pas créer ce sac étrange que possédait tous ces humains. Elle haussa les épaules en se disant que ce n'était pas bien grave de toute manière.

Suigintô avait l'apparence d'une adolescente de seize ans aux longs cheveux d'argent et au regard d'or lorsqu'elle se dirigea vers la porte donnant accès à la cage d'escaliers.

Après avoir arrachée la poignet de porte verrouillée, elle descendit avec élégance les marches qui la conduiraient vers les étages inférieures.
Des élèves se trouvaient également dans les couloirs, des garçons se trouvaient aux bas des marches espérant sans doute se rincé l'oeil sur les culottes en cotons de leurs homologues féminins. Amusant se disait intérieurement la divinité n'ayant était en contact avec les mortels qu'en de rare occasion. Ils étaient vicieux et impures même à cet âge, vraiment amusant.

A l'apparition de Suigintô, des garçons se turent immédiatement observant la beauté surnaturelle de la nouvelle élève qui ne s'en souciait pas. Ils murmuraient des choses agréables à son égard, bien que parfois salace. Pouvait-on leur en vouloir ? Pas vraiment, Suigintô représentait toutes les choses mauvaises, endormie dans le coeur humain.

Les filles n'étaient pas en reste. Certaines rougissaient au passage de la belle aux cheveux d'argents, imaginant sans doute un moment de plaisir interdit avec Suigintô. La démoniaque fille s'immobilisa, son regard vagabondait autour d'elle. Elle était perdue dans ses pensées.

*Ainsi, c'est ceci un lycée. Un endroit où l'on parque les jeunes gens pour leur apprendre des choses. Intéressant ! *

Quelqu'un venait de la rejoindre. Il se tenait tel un mur face à la divinité qui sortit de sa méditation et elle leva les yeux vu la taille de la personne lui faisant face. Un adulte sans conteste. L'homme relativement baraquait l'observait de manière étrange, chose qui, surpris Suigintô restant silencieuse. Pendant de longues secondes, ils se toisèrent, puis le professeur brisa le silence.

"Que fais-tu ici, je ne pense pas te connaître, tu t'appelles comment et d'où sorts-tu ?"

Suigintô poussa un long soupir. Que lui voulait ce type ! Elle fit pour faire un pas de coté pour reprendre sa route, mais l'homme fit de même lui bloquant une fois de plus le chemin. Il commençait sérieusement à gonfler l'ancienne divinité peu patiente qui d'un ton neutre lui lâcha quelques mots.

"Dégage ou il t'en cuira !"

Le professeur n'en revenait pas, cette petite insolente, lui disait de foutre le camps et puis quoi encore. Vu son comportement de délinquante, il n'y avait plus qu'une seule solution. La conduire chez le proviseur qui statuerait sur son cas. Sans réfléchir, l'homme posa la main sur l'épaule de l'adolescente dont le visage se renfrogna. Il avait l'outrecuidance de porter la main sur une déesse, il devait être châtier pour ce manquement. Un violent vent balaya le couloir soulevant les jupes des lycéennes pour le plus grand bonheur des garçons dont de minces filés de sang s'échappaient maintenant des narines. Le regard doré croisa celui du professeur qui recula en remarquant les flammes y dansant. Il avait de la chance, Suigintô ne voulait pas que l'on fasse attention à elle, mais elle répéta mentalement à l'humain son injonction avec une petite précision supplémentaire.

~Dégage, je ne te le redirais pas. Si tu tiens à ta misérable existence, tu ferais mieux d'obéir mortel !~

Le message avait été compris cette fois et le pauvre prof se retira laissant le champ libre à l'adolescente qui reprit immédiatement sa route. Les chuchotements des élèves la faisait sourire, ils la trouvaient gonflée de son comportement avec un prof du bahut. Descendant les étages tranquillement, elle entendit la cloche sonnée. Les élèves rejoignaient maintenant leur classe respective et elle se retrouva seule dans les couloirs. Une classe attira quelques minutes plus tard son attention, elle ressentait des reaitsu résiduelles, chose fort intéressante dans un lycée. Elle irait donc dans cette classe. Diminuant son énergie au maximum, elle ouvrit la porte. Une jeune femme faisait l'appel nominatif des noms et s'interrompit en voyant Suigintô.

"Je peux vous aider, mademoiselle ?"

L'ancienne déesse lui fit un sourire radieux avant de répondre.

"Heu, je suis nouvelle et ceci est ma classe. Je me nomme Suigintô Yanagi."

La femme vérifia dans son cahier et ne vit naturellement pas le nom de la nouvelle élève. Cependant, vu le chaos ravageant le Japon, il était fréquent que les dossiers ne suivent pas. Elle invita donc Suigintô a prendre place près de la fenêtre. Après les remerciements d'usage, la divinité s'exécuta et son regard se perdit sur un groupe de jeunes ayant cours d'éducation physique.

_________________
L'invitation de la mort est si douce...comme un fruit que l'on ne goûtera qu'une seule fois. C'est romantique, vous ne trouvez pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakamato Mercation
Shinigami de l'ombre
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 26
Groupe : Shinigami de l'ombre
Zanpakutô : Dogou Raiu
Date d'inscription : 28/07/2008

Dossier
PV PV:
20/20  (20/20)
ES ES:
10/10  (10/10)
Technique de Kidos. Technique de Kidos.:

MessageSujet: Re: Un jour nouveau   Dim 31 Aoû - 23:42

(Eh bien, je vais suivre!...petit post... )

Le papillon de l'enfer de Jigoku Society le mena sans problèmes jusqu'aù monde réel. Ayant pris soin de baisser son reiatsu au maximum, il sauta hors du passage et observa ce qui l'entourait avec attention. C'était déroutant tout ça! Il y avait au moins 400 ans qu'il n'avait pas mis les pied ici! Qu'était diable ses espèce de carriole mécanique qui contrôlait l'air? Il avait débarqué dans le mauvais monde où quoi?Il se gratta la mâchoire d'un air perdu...Puis, il se retourna dans le passage et ramassa son gigai, tentant d'y entrer sans avoir l'air idiot. Une fois qu'il y fut bien installé, il étira ses muscles artificiels et sauta dans la ruelle juste en bas de lui.

Rendu au sol, il s'apercoit que les rues sont faites d'une espèce de piere bizarre qu'il ne reconnaît pas. Elle se lève pour laisser place à des trous parfois. Qui sait ce que les humains ont inventé encore? Il est habillé d'un pantalon gris et d'une chemise blanche. Dans sa marche, il croise un homme qui lui demanda pourquoi il n'allait pas au lycée. Au lycée? Il devait allé dans une école? Et quoi encore! Il avait plus de 400 ans! Il avait fini l'école depuis longtemps! La preuve, il était mort! Il ignora le monsieur et prit un autre embranchement avant de se retrouver...perdu. Il regarda autour de lui, sans savoir où aller. Soudainement, un groupe de filles passa en courant à côté de lui et l'une d'entre elle l'attrappa par le bras.

-Hey qu'est-ce que tu fais!?


-Je t'empêche d'être en retard, baka!

La fille lui sourit et continua de le tirer jusqu'aù bâtiment. Exaspéré, il arriva dans une pièce où plein de gens habillé comme lui se trouvait. Il sentait même l'odeur de l'ombre. Une odeur subtile qui lui signifiait que quelqu'un comme lui se trouvait dans la pièce. Il soupira et l'adulte en avant cmmenca à appeler des noms. Quand elle en vient à lui, elle lui demanda qui il était.

Nakamato Mercation...Je suis...nouveau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurosaki Ichigo
Shinigami remplaçant
Admin
Shinigami remplaçantAdmin
avatar

Nombre de messages : 1050
Age : 29
Zanpakutô : Zangetsu
Date d'inscription : 05/01/2008

Dossier
PV PV:
20/20  (20/20)
ES ES:
10/10  (10/10)
Technique de Kidos. Technique de Kidos.:

MessageSujet: Re: Un jour nouveau   Mar 2 Sep - 18:54

Pensif, oui c’est le terme que l’on pouvait utiliser en ce moment. Allongé dans mon lit en regardant le plafond, je me remémorais tous les évènements qui venaient de se produire. En effet, la ville de Karakura avait été assaillit par une force ténébreuse plus élevé que celle de l’Hueco Mundo. Difficile d’imaginer cela mais c’était belle et bien arrivée. Heureusement avec l’aide de la team Tôshirô et de mes amis, on a pu contenir ces forces ténébreuses à l’écart de la ville de Karakura. Maintenant le problème était de savoir, pour combien de temps allons nous résisté à l’assaut incessantes des hollows et des shinigamis de l’ombre. La réponse se trouve sans doute à la Soul Society et j’espère qu’ils trouveront un moyen de stopper tout ça. En repensant à tout ça, je n’avais pas du tout fermé l’œil de la nuit et le soleil commença à faire son apparition. Tournant légèrement ma tête vers mon réveil pour voir l’heure qu’il est, je m’aperçus très vite qu’il était temps que je me lève pour aller au lycée. Une demi-heure plus tard après m’être levé, j’avais déjà fini de faire ma toilette et de prendre mon petit déjeuner. Dans ma tenue de lycéen d’hiver avec la veste grise et le pantalon gris, je quittais le domicile en saluant ma famille pour me rendre au lycée. Sur le trajet de ce dernier, une chose essentielle me revenait à l’esprit. Il s’agissait de la rencontre avec ce redoutable shinigami de l’ombre Enma Ai! Cette fille m’avait causé pas mal de difficulté lorsque je l’avais rencontré. Lors de notre dernière rencontre je n’avais pas du tout réussi à lui causé la moindre blessure néanmoins, j’avais réussi a résisté à certaine de ces attaques. Ce qui montrait que j’avais le niveau pour me mesuré à elle. Cette fille au regard rouge était bien sur impliquée dans le conflit qui perturbait le monde réel et le monde spirituel. En pensant à tout ça, mon poing droit s’était serré pour me dire qu’il fallait que je devienne encore plus fort pour pouvoir rivaliser avec tout le monde et pouvoir protéger Karakura de tous ces évènements. Arrivant enfin devant le lycée, je me rendais au niveau des casiers où là je retrouvais mes camarades de classe. Rangeant les affaires dont je n’avais pas besoin pour le moment, mes amis de classe Keigo et Mizuiro me demandait si tout allait bien. Ils me posaient souvent cette question récemment car en fait lors d’une lutte contre l’ombre et quelques hollows, certains de mes amis ont été pas mal blessé et ça m’avait un peu mis dans le doute. De ce fait, je m’étais mis un peu à l’écart d’eux pour ne pas leur causé d’ennui. Souriant pour rassurer mes deux compères, je leur disais que tout allait bien et qu’on devait se rendre en classe pour ne pas rater le début du cours. Regagnant ma classe, j’allais me mettre à ma place habituelle au niveau du 3e rang près de la fenêtre. En regardant dehors, je me demandais si Yoruichi-san était disponible pour savoir comment évoluait la situation à la Soul Society et voir par la même occasion, si elle pouvait m’entrainer histoire que je garde la forme en utilisant au mieux mon Zanpakutô Zangetsu! Quelques minutes après, Keigo arriva comme un fou pour me faire part d’une info! Apparemment une fille charmante était arrivée ici et que cette dernière avait tenu tête à un des professeurs les plus coriaces du lycée. Etonné d’entendre ça, je me demandais à quoi pouvait ressembler cette fille. Car pour que Keigo s’excite comme ça c’est qu’elle doit avoir quelque chose de particulier. La sonnerie retentissait enfin et notre professeur entra dans la salle et commença à faire l’appel quand soudain, une personne entra dans la salle. Je me retournais en direction de Keigo et ce dernier m’affirma d’un hochement de tête qu’il s’agissait bien de la fille qui avait malmené un professeur. Observant un instant cette jeune fille, je remarquais qu’elle n’avait rien de particulier et je pense que Keigo s’est un peu enflammé pour rien. Ne m’attardant plus trop sur elle, j’attendais simplement le début du cours!

_________________
"Débarasse toi de ta peur! Fais face! Va de l'avant! Sans t'arrêter! Si tu recules tu flanchera, si tu hésites tu mourras! Hurles mon nom est....ZANGETSU!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinigami-destiny-v2.forums-actifs.com/index.htm
Miyuki Takahashi
Shinigami de la 6ième division
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 28
Localisation : Derrière toi...
Groupe : Shinigami
Zanpakutô : Yuki no Hana
Date d'inscription : 25/08/2008

Dossier
PV PV:
17/20  (17/20)
ES ES:
6/10  (6/10)
Technique de Kidos. Technique de Kidos.:

MessageSujet: Re: Un jour nouveau   Ven 5 Sep - 19:41

J'étais arrivée hier dans le monde des humains et plus exactement à Karakura. On m'avait quasis expédiée ici, je savais qu'il se passait pas mal de choses pour le moment et pas des plus belles, mais pourquoi moi? N'y avait-il pas déjà un groupe de shinigamis qui s'occupaient de maintenir un certain ordre? Je me posais ces questions depuis hier soir. J'avais une espèce de petite maison à moi, je crois que les humains appelaient ça un "kot" ou quelle que chose dans le genre.

Nous étions le lendemain matin, je fis ma toilette et je remettais un peu en place mon gigai.

" Qu'est-ce qu'on est mal là dedans..."

Après quelques minutes à retoucher à mon corps artificiel, mon regard se posa sur une tenue grise, qui se composait d'une petite jupe plisée grise, d'une chemise blanche et une veste grise avec un noeu papillon rouge.

"C'est quoi ça...?"

Je la prit et la regarda un moment pensive, soudain je me rappela quelque chose. On m'avait dit que j'étais cencée aller au lycée et que je devais mettre une tenue adéquate.

" Alors c'est cette chose horrible."

Mes yeux descendirent sur mon pygama blanc, puis remontèrent vers cette tenue de lycéenne. Je roula les yeux et j'enfila mes vêtements. Je mis mes longs bas noirs puis la jupe et enfin le haut avec ma veste d'hiver. Je me suis regardée dans le grand miroir.

" C'est quoi cette jupe trop petite?! Ils sont fou les humains? Pourquoi pas ne pas aller au lycée en sous-vêtements?... Bande d'imbéciles..."

J'essayais temps bien que mal de descendre ma jupe mais rien à faire. Je préférais mon hakama, mais bon il fallait bien ce mêler à la foule. Après avoir noué mon noeu rouge, j'ai regardée l'heure.

" Kuso! Le cours! Ca va commencé!"

J'ai pris mon sac et j'ai courru vers le lycée, quelques minutes se sont écoulées avant que je trouve l'école. Je suis entrée dans les bâtiments, je voyais tout les étudiants qui rentraient dans leurs salles de cours. J'ai traversée un couloir pour arrivée devant une classe dont la porte n'était pas encore fermée. J'entendais la voix du professeur qui faisait l'appel. J'ai poussée un soupire, je devais aller en cours alors que j'avais d'autres choses plus importante à faire à la soul society, mais les ordres sont les ordres. J'ai passée la porte.

" Bonjour... Excusez-moi de mon retard, je suis nouvelle... Je m'appelle Takahashi Miyuki..."

Je dis cela sur un ton banale et légèrement ennuyer, mais avec un petit sourire, même si on ne le voyait presque pas. Le professeur me fit signe d'aller m'assoir. Je scruta toute les places et j'en vu une de libre devant un garçon avec les cheveux oranges. Sans un mot j'ai avancée vers la table, quelques regards étaient sur moi, surement des garçons pervers qui essayaient de regarder sous ma jupe. Je me suis assise.

* Ca promet... Le premier que je vois faire un faux mouvement... Je le tue... Les humains sont tous des pervers et des inconcients.*

Je posa mon sac sur la table, j'ouvris doucement la fermeture éclaire et j'ouvris sans bruit le clapet de mon téléphone portable qu'on m'avait donner à la soul society. Je jeta un coup d'oeil au professeur, voir s'il n'avait pas remarqué que je chipotais dans mon sac, ça va j'étais assez discrète. Je regardais alors s'il y avait des nouvelles. Pour l'instant il n'y avait pas de présences d'hollows, mais il y avait quelque chose d'autre, deux points rouges qui ne bougaient pas, je fis un zoom sur la carte, je remarqua qu'ils étaient au même endroit que moi.

" Ici...?"

Je dis cela tout bas pour que les autres élèves ne m'entendent pas. J'examina tout les élèves de la classe, enfin ceux qui étaient devant moi et à ma droite. Ils n'avaient rien de suspect. Je me suis alors retournée discrètement sur le garçon aux cheveux oranges qui lui regardait par la fenêtre.

* C'est peut être le premier point rouge sur mon portable... Il est assez différent des autres, je vais garder un oeil sur lui... Mais qui est le second?*

A ce même moment je fis tombée mon portable aux pieds du garçon, il tourna la tête vers moi et à mon avis remarqua que je le dévisageais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suigintô
Game Master
Ancienne déesse
Game Master Ancienne déesse
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 43
Date d'inscription : 30/12/2007

Dossier
PV PV:
55/55  (55/55)
ES ES:
20/20  (20/20)
Technique de Kidos. Technique de Kidos.:

MessageSujet: Re: Un jour nouveau   Sam 6 Sep - 16:35

Quel ennui, les humains sont vraiment insignifiant, morne et ennuyeux. Pourquoi venaient-ils donc en cours. Ils périraient de toute manière dans peu de temps. Les shinigamis de l’Ombre marchaient maintenant sur le monde détruisant toute forme de vie sur leur passage. Le Soul Society n’avait plus la puissance d’antan et ils ne leur seraient pas d’un grand secours. Ils ne payaient que leurs erreurs passé, car derrière leurs grands airs moralistes, les Shinigamis n’étaient que de vulgaires assassins ayant détruit de nombreux peuple, refusant de se soumettre ou d’obéir aux règles de cette sociétée de l’autre monde.
Suigintô était bien placé pour le savoir, ayant combattu les pseudo défenseur de la paix. Elle en avait tué beaucoup avant de se voir prise au piège, mais maintenant, elle était de retour pour assouvir sa soif de vengeance.
Inconsciemment, la main de la jeune femme lissait sa longue chevelure d’argent. Perdu dans son monde, elle ne remarqua pas immédiatement l’apparition de nouveaux élèves. Le professeur l’appela à plusieurs reprises et l’étrange regard de l’adolescente se tourna vers cette personne devenant trop insistante à son goût.
La prof demanda, si tout allait bien et la divinité acquiesça d’un signe de tête. L’enseignante, invita donc la déesse à venir faire sa présentation. A quoi cette coutume pouvait-elle bien servir et puis que dire sur sois même ?
A contre cœur, Suigintô se leva et rejoignit la professeur souriante. Le visage impassible, Suigintô fit face à la classe et un petit sourire se dessina sur son visage. Un sourire bref et rempli de sens. Ichigo était dans la classe. Que faisait donc ce garçon en pareil endroit ! Il y a cinq ans lorsqu’elle lui rendit visite c’était logique, mais maintenant, il devait avoir au moins vingt et un ans, alors pourquoi encore venir au lycée ?

Sa réflexion fut interrompue par la chute d’un objet sur le sol. Le regard d’or se posa sur une nouvelle venue. Il fut évident pour l’ancienne déesse, que cette fille était une jeune shinigamis. Ainsi le Soul Society envoyait des renforts à la team mettant des bâtons dans les roues des troupes d’Enma Aï. Intéressant, se dit en elle-même Suigintô ayant reconnu l’odeur d’un membre de l’ombre. Cette salle de cours en devenait immédiatement plus intéressante. Le plus amusant serait sans doute à venir. N’ayant rien à cacher, Suigintô se présenta finalement en fixant tour à tour les deux représentant du Soul Society.

« Bonjour ! » Après un bref salut traditionnel, L’ancienne déesse enchaîna. « Je me nomme Yanagi Suigintô. Je suis arrivée à Karakura, il y a cinq ans par une superbe nuit. J’ai suivit pendant de longues années des cours dans une école privée pour filles, mais dernièrement, j’ai eu envie de changement et me voici devant vous. J’espère que nous, nous entendrons bien malgré les choses se passant à travers le monde et qui frapperont sûrement très bientôt cette ville. »

Un sourire mauvais se dessina sur le visage de la jolie adolescente, qui rejoignit sa place. Une fois assît, elle lança un bref regard aux autres représentants du monde occulte. Les présentations se succédèrent, puis vint le temps des cours. Rien de bien intéressant pour une entité venue d’un autre temps. La sonnerie indiqua enfin la pause de midi et sans un mot, Suigintô quitta son siège. En sortant de la classe, elle porta son regard sur Ichigo et Miyuki, puis disparut à leur vue. Elle augmenta volontairement son Reaitsu pour que les shinigamis présent dans la classe et elle monta sur le toit.

Il faisait bon pour la saison, un léger vent souleva délicatement la longue chevelure de la divinité. Elle observait la vie en contre bas se demandant, si les autres personnes non humaines viendraient à sa rencontre. Ce serait amusant de les faire douter sur son appartenance. Après tout, elle n’était pas un shinigamis, mais bien quelque chose, qu’ils ne connaissaient pas. Son Reaitsu était bien différent de celui des shinigamis du bien ou du mal, mais saurait-ils le percevoir. Que de questions sans réponses actuellement. Ichigo se souviendrait-il de cette nuit étrange, il y a cinq ans. Cette nuit où, il eut une étrange visite nocturne et où, il avait vu ses amis périrent les un après les autres. Sûrement que oui, comment oublier ce genre de choses.
Elle se demanda également ce que faisait en ce moment précis Enma. Que mijotait-elle dans son coin. Probablement rien de bon et elle ne digérait sans doute pas le mauvais tour que lui avait jouer Suigintô, peu après qu’elle fut libéré de sa prison.

Un petit gloussement s’échappa de la gorge de la déesse qui resta impassible le dos tourné à la porte d’accès menant au toit. Patiemment, elle attendait de voir ce que ferait les Shinigamis. Viendraient-ils ; attiré par leur curiosité maladive, où préféreraient-ils fuir la déesse. Cette réponse viendrait en son temps et Suigintô profita ensuite de la superbe vue en se disant que les évènements finiraient bien par bouger tôt ou tard.

_________________
L'invitation de la mort est si douce...comme un fruit que l'on ne goûtera qu'une seule fois. C'est romantique, vous ne trouvez pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senna
Shinenju
Admin
ShinenjuAdmin
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 46
Groupe : Shinenju
Zanpakutô : Mirokumaru
Date d'inscription : 30/12/2007

Dossier
PV PV:
20/20  (20/20)
ES ES:
10/10  (10/10)
Technique de Kidos. Technique de Kidos.:

MessageSujet: Re: Un jour nouveau   Mar 9 Sep - 22:56

Se déplaçant rapidement de toit en toit, Senna traversa la ville de Karakura, remarquant au passage que certains endroits étaient en ruines. Que s’était-il donc produit dans ce monde autrefois si amusant. Elle tenterait d’en savoir plus lorsqu’elle arriverait au magasin d’Urahara. Dix minutes plus tard, Senna arriva chez le shinigami étant malheureusement absent. Ces questions resteraient sans réponses visiblement, mais grâce à l’aide de Junta, le Shinenju parvint à obtenir un giguai.
Le garçon lui expliqua brièvement ce qu’il connaissait des évènements, mais cela n’expliquait en rien la résurrection de Senna qui finalement le remercia et elle sortit dans la rue. Elle fit de grands gestes comme à son habitude se disant que les giguai étaient toujours aussi inconfortable, puis elle prit le chemin du lycée en sautant à cloche pied un peu comme si elle jouait à la marelle.
Imaginant la tête que ferait le rouquin, l’adolescente pouffa de rire. Il est certain que ce baka serait des plus ému de revoir une personne disparue depuis pas mal de temps. Quelle joie de pouvoir encore le mettre mal à l’aise et de pouvoir lui jouer de mauvais tours. Elle passa la main dans sa chevelure noire et plaça correctement le ruban rouge offert par Junta. Ichigo devrait lui en offrir un nouveau, rien que pour le plaisir de le voir rougir lorsque la vendeuse lui demanderait si c’est un cadeau pour sa petite amie. Vraiment, il est trop drôle dans ce genre de moment et si attendrissant.

Elle arriva finalement en vue du lycée et examina l’édifice. Il n’avait pas changé étant toujours comme dans son souvenir. L’horloge indiquait la pause déjeunée et avec un peu de chance, le rouquin se trouverait encore en glace. Elle examina sa tenue, puis pénétra dans la cours de l’école. Le regard orange se leva instinctivement partant en direction du toit où, apparaissait la silhouette d’une lycéenne. Qu’est-ce que cela voulait-il dire. Pendant un bref instant un sentiment oppressant avait parcouru le corps du Shinenju. Secouant la tête de gauche à droite, Senna mit ceci sur le compte de son long sommeil ayant sans doute faussé sa perception pourtant si précise en temps normal et sans plus y penser, elle pénétra dans le lycée.
Des lycéens plaisantaient en prenant leur collation et Senna s ‘approcha d’un petit groupe de filles.

- Pardon, je suis nouvelle et je cherche un ami. Peut-être pourriez-vous m’aider ?

Les filles observèrent l’uniforme différent de la nouvelle et l’une d’entre elle prit la parole en souriant.

- Oui, que peut-on faire pour toi et qui est ton ami ?

Senna rendit le sourire et se passa gênée la main dans les cheveux. Elle était parfois stupide, si elle ne précisait pas qui était son ami, ces filles bien serviable ne pourraient pas lui venir en aide.

- Ha pardon, je suis parfois relativement gourde ! Mon ami se nomme Kurosaki Ichigo c’est un shinigamis remplaçant. C’est comme un vrai, mais pas vraiment. Enfin si on veut !

La fille répéta le mot shinigami, puis se mit à rire pensant sans doute que cette fille au regard étrange plaisantait. Elle se leva en s’excusant auprès de ses amies et invita la shinigamis à la suivre. Sur le chemin les conduisant à la classe du rouquin, les deux filles échangèrent encore quelques mots et Tomoko annonça à Senna qu’elles étaient arrivées à destination, puis partit rejoindre ses amies en laissant le Shinenju seul dans le couloir jouxtant la classe de Kurosaki.
Senna passa la tête de l’embrasure de la porte et remarqua le garçon aux cheveux roux. Elle pénétra dans la classe le sourire aux lèvres, puis rejoignit le bureau où, se trouvait Kurosaki et tapa le pupitre du plat de sa main en prenant un air des plus contrarié.

- Tu ne changeras jamais, je tourne le dos deux minutes et je te retrouve à flirter avec d’autres filles. Franchement, ce n’est pas sérieux, toi qui m’as fait une promesse de m’inviter à faire un tour en amoureux sur la grande roue. J’ai également perdue le ruban lorsque je suis morte pour sauver ton monde de la destruction, tu pourrais m’en offrir un, autre espèce de radin.

Les autres élèves posèrent leur regard intrigué sur cet étrange personnage ayant débarqué dans la classe. De quoi parlait-elle au juste, personne ne comprenait un traître mot de ses propos. Elle ne se souciait pas des murmures des autres lycéens et son regard oranger croisa celui d’Ichigo qui entendit la voix douce du Shinenju lui faire savoir qu’elle était de retour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuuhei Hisagi
Vice-capitaine
de la 9ième division

Vice-capitaine de la 9ième division
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 31
Zanpakutô : Kazeshinin
Date d'inscription : 07/09/2008

Dossier
PV PV:
20/20  (20/20)
ES ES:
10/10  (10/10)
Technique de Kidos. Technique de Kidos.:

MessageSujet: Re: Un jour nouveau   Mer 10 Sep - 16:49

"C'est une mauvaise blague ? ... un cauchemar ! Forcément ! Je vais me réveiller !"

Shuuhei ferma les yeux, puis les rouvrit quelques secondes plus tard. Hélas, il était toujours au même endroit : la cafétéria du lycée de Karakura ! Pire encore, il était de l'autre côté du comptoir, portant l'uniforme des employés. On lui avait confié le stand des sandwichs et des petits pains en tout genre que les élèves s'arrachaient à chaque pause-déjeuner. Pour son premier jour, c'était beaucoup de boulot, il ne savait plus où donner de la tête, encerclé par des hordes d'étudiants affamés. Mais, le pire, c'était que certaines filles se regroupaient autour du stand juste pour le regarder, lui, le nouvel employé qui ne semblait pas beaucoup plus vieux qu'elles.

"Comment est-ce que j'ai pu en arriver là ? ..."


FLASHBACK
: *Quelques heures plus tôt, Seireitei, à la capitainerie de la Neuvième Division.*

Shuuhei, comme à son habitude, rentrait de sa patrouille nocturne. Les récents événements avaient pourtant bouleversé les us de la Division. En effet, alors qu'auparavant, la 9ème, qui avait le devoir de faire respecter l'ordre dans tout le Seireitei, patrouillait dans tous les secteurs, aujourd'hui, et ce depuis la trahison de Tousen, la confiance que les autres Divisions lui portait semble s'être quelque peu amenuisée, forçant Shuuhei à faire réduire le nombre de patrouille en dehors du territoire de la 9ème Division. L'apparition des Shinigamis de l'Ombre et la destruction du Rukongai, la misère ambiante à la Soul Society depuis peu, avaient provoqué l'entrée dans un état de guerre décrété par le vieux Yamamoto. A présent, chacune des Divisions devait veiller sur son propre territoire, l'administrer et le défendre contre l'ennemi. Dans ces conditions, une "police" unique pour tout le Seireitei ne pouvait plus exister. Mais Shuuhei entretenait la flamme, la tradition de justice de sa Division, en s'assurant que le secteur sous sa juridiction soit paisible et que son administration soit irréprochable : il organisait le ravitaillement des réfugiés du Rukongai, concentrait et renforçait les patrouilles pour éviter que la misère des gens ne les entraîne vers le chaos, la sauvagerie. Les voleurs poussés par la faim, étaient pardonnés après une punition légère, les criminels "organisés", profitant de la situation étaient traqués et éliminés sans pitié.

C'est ainsi que les journées de Shuuhei Hisagi, le vice-capitaine de la 9ème Division, se déroulaient. Il rentrait souvent dans son bureau à l'aube, après avoir passé la journée entière à l'extérieur à coordonner l'action de ses troupes. Son seul repos consistait en une sieste de quelques heures, bercé par la fraîcheur matinale et les rayons du soleil. Mais, quand il rentra ce matin-là, un papillon de l'enfer vint l'avertir qu'une nouvelle mission l'attendait. La mention "urgente" figurant, Shuuhei, bien qu'exténué de n'avoir pas fermé l'oeil de la nuit, se dépêcha. Il ne pouvait pas se permettre de faire traîner les choses, on lui donnait enfin une mission, l'occasion de redorer le blason de la Neuvième Division.

Il annonça la nouvelle au 3ème Siège pour que celui-ci s'occupe de tout en son absence, puis se dirigea vers la Porte qui menait au monde des Humains. L'ordre de mission stipulait qu'il s'agissait d'une "mission de surveillance des environs de Karakura", ville qui avait en effet été le théâtre de la plupart des événements récents. Bien que de nombreux shinigamis devaient déjà s'y trouver, Shuuhei était ravi de pouvoir participer -et donc faire participer sa Division- à l'effort de guerre ! L'ordre de mission terminait par la mention d'un "gigai qui attend chez un de nos contacts sur place".

Le fameux contact ? Qui d'autre que Kisuke Urahaha ? Celui-ci n'était pas chez lui ... Junta le conduisit devant la porte de la réserve du magasin, sur laquelle une feuille était accrochée. Apparemment, c'était un message qui lui était adressé.

"Bon, Hisagi-san, le gigai est derrière cette porte. Il y a également l'adresse de votre nouvel appartement en ville. C'est à proximité de votre nouveau lieu de travail. Vous en faites pas ! J'ai tout arrangé, j'ai négocié avec le propriétaire, le loyer est correct, il vous restera assez pour manger correctement au moins trois jours par mois ... ahahaha ! Vous m'excuserez de ne pas avoir été là aujourd'hui en personne, n'est-ce pas ? ... Passez donc manger de temps en temps, ça nous fera plaisir !"


Shuuhei fut parcouru d'un frisson une fois qu'il eut fini de lire la lettre. Le sourire malicieux de Junta, qui semblait dire "Tu vas en baver, mon gars !" l'inquiétait. Prenant son courage à deux mains, pour laver l'honneur de sa division, il ouvrit la porte et accepta son destin ...

Retour à l'heure du déjeuner.


... d'employé de cantine ...

Toujours affligé par son malheur -qui n'était compensé que par les bons gratuits pour un repas offerts aux employés méritants de la cafétaria par le lycée-, Shuuhei ressentit soudain un reiatsu étrange. C'était une sensation qu'il ne reconnaissait pas, un sentiment oppressant, une aura impure, qui venait d'apparaître, et qui avait déjà disparu avant qu'il s'en rende compte.
Ca venait des étages supérieurs, il en était au moins sûr. Il s'extirpa du groupe de groupie qui assiégeait son stand, s'excusant auprès de sa supérieure avec un prétexte bidon (en l'occurence :"Je prends ma pause").
Arrivé au niveau des salles de classe, il ne ressentait plus rien. Il avait perdu sa trace. Il n'était pas assez près de la source de ce reiatsu lorsqu'il est apparu, et n'avait donc pas pu la localiser précisément.

Il fit quelques pas dans le couloir, et entendit soudain une voix de fille provenant d'une salle de classe. Il n'entendait pas très bien, mais il lui semblait qu'il s'agissait d'une querelle d'amoureux, très probablement. Amusé, il s'approcha de l'entrée de la salle, et vit une fille debout qui s'adressait à un garçon près de la fenêtre. Il regarda en direction de celui-ci, et fut tellement surpris lorsqu'il le reconnu qu'il s'écria :

"Ichigo Kurosaki ?!"

Les regards des autres étudiants, qui étaient jusque là concentrés sur la jeune fille aux cheveux noirs et aux yeux oranges, se tournèrent d'un coup vers l'étranger qui se tenait sur le pas de la porte. Se rendant compte de ce qu'il venait de faire, Shuuhei, un peu gêné, s'écarta rapidement de la porte pour se coller contre le mur à côté, cherchant un plan de fuite plus élaboré. Il se reprochait à lui-même son manque de sang-froid.

"Rha ... quel imbécile je fais ! Tu parles d'une infiltration réussie, toi ! C'est un cauchemar, et je vais me réveiller ..." puis il reprit, soupirant "Bon, ça sert à rien de s'apitoyer ... après tout, c'est pour laver l'honneur de la Division."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurosaki Ichigo
Shinigami remplaçant
Admin
Shinigami remplaçantAdmin
avatar

Nombre de messages : 1050
Age : 29
Zanpakutô : Zangetsu
Date d'inscription : 05/01/2008

Dossier
PV PV:
20/20  (20/20)
ES ES:
10/10  (10/10)
Technique de Kidos. Technique de Kidos.:

MessageSujet: Re: Un jour nouveau   Jeu 11 Sep - 1:07

Vous vous demandez pourquoi à mon âge, je me retrouve encore un cours n’est ce pas?! La réponse est simple! Depuis pas mal de temps déjà, le directeur du lycée et mon ancien professeur qui fait cours actuellement, m’avait demandé d’être le tuteur de certains élèves. En effet, depuis que Karakura avait été un peu en crise pendant un moment, on m’avait demandé d’encadré au mieux les élèves, afin qu’ils se sentent à l’aise lorsqu’ils viennent en cours et qu’ils oublient par moment ce qui se passe dans le monde extérieur. D’ailleurs, certains de mes amis de classe de l’époque avec qui j’étais resté proche m’aidait dans cette tâche. Voilà en quoi consistait mon rôle actuellement au sein du lycée de Karakura! En tout cas pour le moment, tout se passait au mieux, les deux nouveaux élèves qui venaient d’arriver avaient l’air d’être des personnes calme. Je me demande pourquoi Keigo s’était excité comme ça pour la jeune fille aux cheveux argentés, même si elle a tenu tête à un de nos professeurs, elle avait l’air posé comme fille. Pensant justement à elle, cette dernière venait devant nous pour faire la traditionnelle présentation aux membres de la classe. Pendant qu’elle se dirigeait vers le tableau, un objet venait de tomber au sol. Orientant mon regard vers le bruit que je venais d’entendre, je remarquais que c’était la nouvelle élève qui venait de faire tombé son téléphone portable. Me baissant pour le ramasser, je lui rendis sans problème. C’est là que je remarquais que cette dernière m’observait d’une bien étrange façon. Jetant un coup d’œil rapidement sur son portable, rien ne pouvait me dire pourquoi elle regardait ainsi. En fait au moment où son téléphone était tombé, le clapet s’était refermé.

Tiens ton téléphone! Fait attention la prochaine fois. Puis dépêche-toi de te remettre en place, la nouvelle va se présenter.

Sur un ton sympathique, je venais de rendre l’objet à la jeune fille et j’espérais savoir à la fin du cours pourquoi elle me regardait comme ça. Bon, je pense que ça doit être sur le fait de pourquoi une personne qui a quelques années de plus, fait dans une classe de jeunes personnes. Ahhhh, je pense que désormais avant de commencer un cours, on devrait se présenter pour que les élèves sachent qui nous sommes. Bref, reportant mon attention sur la fille aux cheveux argentés, j’espérais que ce petit incident ne l’empêcherait pas de faire sa présentation. C’est là que son regard me fixa, comme si elle savait les choses cachés me concernant, comme le fait que je sois un shinigami. Finalement je crois que Keigo n’avait pas tort tout à l’heure, cette fille est vraiment différente des autres. Yanagi Suigintô, voilà comment elle s’appelait. Elle était arrivée sur Karakura il y a cinq ans par une superbe nuit. C’est bizarre mais en indiquant cela, ça me fais penser à quelque chose qui s’était produit à l’époque. Bon ça n’a rien avoir mais ce qui est sur c’est que je devrais lui parlé pour savoir qui elle est vraiment. Sa dernière phrase laissait matière à réfléchir et je pense qu’elle doit savoir certaine chose. Les présentations enfin terminé, le professeur allait commencer son cours. Mes coudes placés sur la table, les mains devant le bas de mon visage, je me mis à observé attentivement la nouvelle venue. Suigintô…c’est bizarre ça me dit un truc mais quoi ?! Ah me rappelé de certaine chose n’est pas mon truc. On verra ça pendant la pause. Pendant que le professeur expliqua son cours et que moi j’essayais de faire fonctionné ma mémoire, je me mis tout à coup à éternué! Là, tout le monde se mit à me regardé comme si j’avais commis un crime. C’est bon c’est juste un éternuement pas de quoi en faire un drame. Disant que tout allait bien, j’avais l’impression qu’on parlait de moi quelque part. La pause de midi sonna et la plupart des élèves se dispersaient à cette heure de la journée. La classe se réduisait en effectif et Suigintô commença à sortir de la pièce lorsque soudainement, un reiatsu commençait à se faire sentir et quelques élèves présents dans la classe commençaient à se sentir fatigué. Non pas possible, serait-ce elle qui ait fait ça. Sans doute! La voyant sortir de la salle, un flash commençait à me faire revenir cinq ans en arrière. Mais oui, un rêve étrange que j’avais fait me montrant des choses horribles. Voir mes proches et mes amis complètement déchiqueté et agonisant en disant que c’était de ma faute et la phrase quelle m’avait dite « Tu as fais un beau rêves ». Se pourrait-il que la Suigintô de l’époque soit la même qui soit dans la classe?! Je crois qu’il serait temps de faire une enquête. Rangeant mes affaires pour suivre la trace de cette pression spirituelle, une main venait de taper sur ma table. Relevant la tête et en entendant cette voix familière, je me disais que j’étais en train de rêver. En plus ce qu’elle disait, il n’y avait qu’une seule personne qui pouvait le dire.

Ouah, je crois que je suis fatigué moi! Tu ne peux pas être là c’est… pas… poss..i..ble!

Plaçant ma main droite sur l’épaule de ma sois disant apparition, je pouvais la sentir. Le sourire qu’elle seule pouvait faire et ces yeux orangés…Non…

S…S…Se…Senna…

Mes yeux bien ouvert, scrutait avec intention ce visage qui m’en avait fait voir de toute les couleurs et c’était bien elle, Senna était de retour parmi nous! C’est là que je fis un retour en arrière et cette phrase là me revenait en tête « - Tu ne changeras jamais, je tourne le dos deux minutes et je te retrouve à flirter avec d’autres filles. Franchement, ce n’est pas sérieux, toi qui m’as fait une promesse de m’inviter à faire un tour en amoureux sur la grande roue. J’ai également perdue le ruban lorsque je suis morte pour sauver ton monde de la destruction, tu pourrais m’en offrir un, autre espèce de radin. » En plus de son retour, elle commence déjà à se la raconté, elle changera jamais cette petite Senna!

Oh, oh, oh doucement Senna, doucement. Je t’avais bien promis un tour sur la grande roue et pourquoi t’a dit en amoureux t’en rajoute un peu là. Et puis ne parle pas aussi fort, tout le monde nous regarde, ils vont penser des choses!

La jeune fille aux regards orangés m’avait déjà mis dans l’embarras ! Elle excellait très bien dans ce domaine. Devenant un peu rouge lorsque je mis à lui répondre, je venais d’entendre qu’il fallait que je lui achète un nouveau ruban.

Hein?! T’a déjà perdu ton ruban! Alala toi tu perds tout, à peine arriver qu’il va falloir faire un tour au centre commercial.

Sur un ton ironique, je venais de plaisanter de nouveau avec la jeune shinigami. Senna était bien là, c’est hallucinant! Surtout lorsque je me rappel de ce qui s’était passé quand elle avait disparu en étant présente sur mes épaules. Je crois que je ne m’étais jamais senti aussi mal à ce moment là! Me rasseyant sur ma chaise pour bien réaliser ce qui se passait, mon nom et mon prénom ce fut de nouveau entendre. Tournant ma tête vers l’entrée de la salle, une tête avec des cheveux violets, venait de se retiré en vitesse. Serait-ce un membre de la Soul Society?! Vu la voix je dirai que oui! C’est là qu’une autre réalité venait de prendre le dessus.

Senna, je crois que nos retrouvailles vont devoir se faire plus tard car là, les temps sont devenus difficile ici! D’ailleurs, il faudra que tu m’expliques comment t’a fais pour revenir car là, c’est une vraie énigme. Puis t’avoir à nos côtés serait un bon rendement contre nos ennemies! Tiens au fait quand tu es venu au lycée, tu n’as pas ressenti quelque chose de particulier?!

La jeune shinigami faisait son retour dans une situation qui n’était pas facile dans le monde des humains. J’espère en tout cas qu’elle ne sera pas trop mêlée au divers bataille qu’on aura à faire. Bon il est temps d’aller à la poursuite de ce reiatsu qui venait de se faire ressentir. Me levant de ma chaise en regardant une nouvelle fois si Senna était bien là, je voulais savoir si elle voudrait m’accompagné.

Bon il y a un truc que je veux vérifier, tu viens avec moi ou tu veux te reposé ?! Je ne sais pas depuis combien de temps tu es revenu mais si tu es fatigué, tu peux te reposé à l’infirmerie histoire de reprendre des forces!

Commençant à sortir de la salle, j’entendais quelques élèves chuchoté sur ce que venais de faire la jeune fille aux regards orangés! C’est là que le rouge me remonta au visage et que je devais faire quelque chose pour stoppé ces messes basses et leur faire penser autre chose.

Euh…vous les autres élèves présents dans la salle, ce n’est pas ce que vous croyez! Profitez de votre heure de déjeuner et oubliez ce que vous avez vu d’accord?! Bon on se voit plus tard tout le monde!

Sortant de la selle de classe, j’espérais que les membres de la classe, oublie ce petit malentendu et passe à autre chose. C’est là que je vis le vice-capitaine de la 9ème Division qui parlait tout seul. Un regard des plus surpris pouvait se lire sur mon visage. Le regardant avec un air de « mais qu’es ce qui t’arrive », je voulais savoir ce qu’il faisait ici.

Euh Hisagi-san, il y a un problème, pourquoi tu parles tout seul?! Puis, qu’est ce que tu fais ici?! La team Tôshirô est déjà là tu sais! Bon je n’ai pas trop le temps de discuté avec toi mais tu m’expliqueras plus tard ce qui t’amène ici! A plus!

Empruntant le chemin du toit, je me disais que beaucoup d’évènements venait de s’enchainé. Les deux nouvelles avec Suigintô qui était très spéciale, l’autre nouvelle qui avait l’air normal vu ce qu’elle faisait, la venue d’Hisagi dans notre monde et le retour surprenant de Senna! D’ailleurs je me demande si elle allait venir ou prendre la direction de l’infirmerie. Continuant de marché en me retournant pour voir si elle me suivait, je voyais juste Hisagi et sa tenue du responsable de la cafétéria! Bizarre sa présence ici. De toute façon en ce moment, tout était bizarre!

Edit Senna : La prochaine personne devant poster est MIYUKI et personne d'autre !!!!!!

Merci de respecter les gens en internat !!!!!

_________________
"Débarasse toi de ta peur! Fais face! Va de l'avant! Sans t'arrêter! Si tu recules tu flanchera, si tu hésites tu mourras! Hurles mon nom est....ZANGETSU!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinigami-destiny-v2.forums-actifs.com/index.htm
Miyuki Takahashi
Shinigami de la 6ième division
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 28
Localisation : Derrière toi...
Groupe : Shinigami
Zanpakutô : Yuki no Hana
Date d'inscription : 25/08/2008

Dossier
PV PV:
17/20  (17/20)
ES ES:
6/10  (6/10)
Technique de Kidos. Technique de Kidos.:

MessageSujet: Re: Un jour nouveau   Sam 13 Sep - 1:29

Je venais de faire tomber mon portable aux pieds du garçon aux cheveux oranges, il se pencha pour le ramasser et me le tendis.

" Tiens ton téléphone! Fait attention la prochaine fois. Puis dépêche-toi de te remettre en place, la nouvelle va se présenter. "

Tout en l'examinant, je pris mon portable et je le rangea dans mon sac. Il n'avait pas l'air d'être méchant vu sur le ton qu'il m'avait répondu, mais je restais tout de même sur mes gardes, il pouvait cacher quelque chose. Le garçon détourna les yeux sur la fille qui se présentait devant la classe, je me retourna en poussant un soupire rien qu'à entendre la voix de cette fille aux cheveux argentés parler. Soudain, elle me fixa...Non...Elle fixait le gars derrière moi, on aurait dit qu'elle lui parlait par la penser.

* Il y a quelque chose dans tes yeux...Comme...*

J'eu une sueur froide dans le dos, cette gamine aux airs inoffensif avait quelque chose de plus maléfique en elle, quoi je ne savais pas encore dire. Je préférais ne pas trop la fxer, je devais rester discrète.

La sonnerie de midi retentit, la plupart des élèves partirent, moi je restais sur ma chaise, ne sachant quoi faire.

* J'en ai marre... Si seulement il y avait une personne que je connaisse dans cette ville...*

Je me suis mise à observer les quelques élèves qui restaient dans la classe, les humains étaient assez étrange, mais marrant. Il y avait deux garçons qui regardaient je ne sais quoi sur un téléphone portable, et trois filles parler de leurs aventures avec des garçons. Je roula les yeux et poussa un soupire.

* Petites gamines...Les humains ne pensent donc qu'à l'amour et tout ce qui s'y rapporte? Il y a d'autre chose plus importante...*

Alors que j'étais en train de réfléchir sur ce que l'amour pouvait être inutile, j'entendis derrière moi, un bruit sourd comme si quelqu'un venait de taper sur un banc.

"Tu ne changeras jamais, je tourne le dos deux minutes et je te retrouve à flirter avec d’autres filles. Franchement, ce n’est pas sérieux, toi qui m’as fait une promesse de m’inviter à faire un tour en amoureux sur la grande roue. J’ai également perdue le ruban lorsque je suis morte pour sauver ton monde de la destruction, tu pourrais m’en offrir un, autre espèce de radin."

Je poussa un nouveau soupire, je commençais à être lasser de me trouver avec des adolescents qui n'avaient qu'une seule chose en tête, amour! Mais il y avait une phrase en particulier qui m'avait marquer " je suis morte pour sauver ton monde de la destruction.", soite cette gamine était complètement à côté de la plaque ou alors j'avais derrière moi, une shinigami.

* Quelle journée... Tout le monde s'est donné rendez-vous? *

Le garçons aux cheveux oranges discuta avec la fille qui était "morte", puis un moment après ils sortirent de la classe. Je me retrouvais seule avec les deux garçons. L'un d'eux s'approcha de moi, l'air tout excité et avec un grand sourire aux lèvres.

* Reste calme Miyuki... Peut être n'est-il pas un débile comme les autres...*

" Salut! Tu es nouvelle hein? Je m'en doutais! Je m'appelle Keigo Asano! Enchanté de te connaitre!! "

Je détourna les yeux sur l'autre garçon qui lui avait l'air calme. Il me sourit et fit un petit geste de la main. Je sentis tout à coup une monté de reiatsu. Il était différent, je me concentra et essayait de l'indentifier.

* La fille de toute à l'heure! La blonde...C'est surement elle... *

Je me leva d'un coup, je tenais mon sac dans la main. Je n'étais pas ici pour me faire des amis mais pour protéger cette ville. Pourquoi une poussé de reiastu dans se lycée? Je n'en sentais aucune autre, donc pas de combat. Cela était peut être un piège, dans le doute je devais tout de même y aller. Je voulu sortir de la classe, mais le garçon de tout à l'heure me bloqua le passage. Mon visage qui était déjà soucieux se changea en une expression d'agacement et d'énervement.

" Etttt, ne part pas comme ça ma jolie je!"

Il n'eu pas le temps de finir sa phrase que je le poussa avec deux doigts sur le front, le gars partit en arrière et s'écroula par terre contre le mur d'en face, il avait les yeux grands ouverts ainsi que la bouche, l'air abétit.

" Ne me parle plus jamais... Insolent."

Je dis cela sur un ton glaciale et sérieux, puis sans tarder je pris la direction d'ou se trouvait le reiastu. Un peu plus loin je vus encore une fois le garçon aux cheveux oranges et cette fille, mais il y avait une autre personne, en avançant plus près je vus son visage, il m'était familier.

" Shuuhei... Hisagi...? En tenue de... C'est quoi cette chose horrible? Je ne savais pas que le lieutenant de la neuvième division pouvait avoir des gouts comme ça... "

J'avais une expression d'étonnement sur le visage, je regardais de haut en bas ses vêtements n'arrivant pas à croire que l'on pouvait porter cela. Mais enfaite... Qu'est-ce qu'il faisait ici? Il n'y avait déjà pas assez de shinigamis à Karakura? Mon visage reprit une expression neutre. Que pouvait-il bien se passer...


Dernière édition par Miyuki Takahashi le Sam 13 Sep - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuchiki Byakuya
Capitaine
de la 6ième division
Capitaine de la 6ième division
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 27
Date d'inscription : 04/09/2008

Dossier
PV PV:
20/20  (20/20)
ES ES:
10/10  (10/10)
Technique de Kidos. Technique de Kidos.:

MessageSujet: Re: Un jour nouveau   Sam 13 Sep - 14:57

Byakuya entrait dans le bureau du capitaine commandant Yamamoto. Il s’assit devant lui sur une chaise et le capitaine commandant commença à parler de la nouvelle mission qu'il allait être attribué à Kuchiki Byakuya.

Bonjour capitaine de la 6ème division, je veux que vous vous rendez dans le monde des humains afin de surveillez se qui se passe, car la division de recherche vient juste à l'instant de détecter un reiatsu énorme dans la ville de Karakura ... la ville où nombreux de nos shinigamis ont été envoyés. Vous devrez mettre un gigai pour vous fondre dans la masse de la population active.

Oui monsieur.

Répondit Byakuya même si la mission qui lui avait été attribué ne lui plaisait pas il n'avait pas le choix mais bon entant que membre de la famille Kuchiki il ne pouvait dire non au capitaine commandant Yamamoto. Alors il se rendit dans ses quartiers et fit son paquetage. Puis il emprunta la porte en direction du monde humain.

Là il se retrouvait dans un sorte de corps en plastique ou même en latex, cette sensation nouvelle lui était inconnu et le dérangeait atrocement. Son nouveau corps était à son image. Il portait un pantalon noir en lin et une chemise blanche. Ses chaussures était chique et de la même couleur que le pantalon. En regardant de plus prêt cette tenue ressemblait parfaitement à un uniforme de lycéen. La seule chose qui le différenciait des autres était son écharpe autour du coup d'une couleur bleu cassé se mariant bien avec sa chemise blanche.

Puis il continua sa route et du entré dans le lycée. Il y avait des jeunes partout, discutant et s'embrassant. Cette vision était nouvelle pour Byakuya car s'était là la première fois qu'il était vraiment au contacte d'une foule humaines. Ses jeunes étaient indisciplinés et mal ordonnés mais au font ils était tous respectueux envers leurs semblables ce qui rappelait de bout souvenir à Byakuya.

* Ah ses jeunes humains il sont si ... étrange dans leur façon d'être *

Au bout de quelques instants il se rendit à l'intérieur du lycée et y vit Miyuki, une jeune demoiselle de sa division et ne perdit pas de temps pour aller à sa rencontre. Il avançait d'un pas lent. Il avait une tête de plus que tout les autres lycéens ce qui rendait son camouflage un peu pathétique, on aurait d'y un professeur.

* La voila ! Bon comment lui dire que son taichou se trouve derrière elle ??? *

Il se tenait derrière Miyuki mais ne savait pas quoi lui dire alors il lui tapota sur l'épaule et attendit tout simplement qu'elle se retourne. Mais à se moment précis il vit une jeune fille seul contre un mur ce qui était inhabituel car les gens de se mondes son tout le temps en groupe. Elle se trouvait en contre bas. Puis il sentit un énorme reiatsu qui lui fit quitter des yeux cette jeune fille, il devait resté sur ses gardes car se reiatsu était inhabituel. Puis il s'adossa au mur tout en attendant la réaction de sa jeune élève.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un jour nouveau   Sam 13 Sep - 18:47

Sous les ordres du capitaine Yamamoto,plusieurs shinigamis volontaire devait se rendre dans le monde des humains a cause de l'etrange reiatsu. C'etait le capitaine de la 10 eme division Hitsugaya Toshiro qui demandait des volontaires. Vu que depuis qu'il etait dans la division,il y avait quasiment rien d'interresant a faire,il decida de se porter volontaire.

"Moi,je veux bien y aller capitaine."

Car il fallait aussi quelqu'un qui avait l'apparence d'un lyceen.Et vu qu'il ressemble a un adolessent de 17 ans,meme si il avait refuser il aurait surement etait pris pour y aller. D'ailleur c'etait le seul volontaire de sa division. Il avait donc eu un gigai pour aller dans le mondes des humains. La sensation etait bizarre a l'interieur du gigai, il ne savait pas comment l'expliquer mais ont aurait dit du latex ou du plastique. Il avait aussi reçut un uniforme du lycee de Karakura. Il avait pour mission d'espioner ce qui se passe au lycée sur des evenements etrange, et de parler aux humains a propos des evenement etrange pour recuperer des informations. Dans le monde des humains, il etait arriver au lycée et etait nouveau dans une classe et devait se presenter, malheuresement il detestait les presentation.Il se leva et dit:

"Bonjour,je m'appelle Hitsugaya Shino et je serais votre camarades a partir d'aujourd'huis."

Il s'assoit et vit que quelques place devant lui quelqu'un l'observait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un jour nouveau   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un jour nouveau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HOPE ? L'espoir d'un jour nouveau
» Liwen, petit aube d'un jour nouveau.
» Demain sera toujours un autre jour.
» PERCER À JOUR LA PENSÉE DU NOUVEAU PRÉSIDENT DES ÉTATS-UNIS
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinigami Wars :: Monde des Humains :: Monde des Humains :: Lycée-
Sauter vers: